Lundi 16 novembre 2015

Lundi 16 novembre 2015

Je n’ai rien fait de particulier, sauf du bus de 8 heures du matin à 21 heures pour relier CUZCO à Nazca (voir sur la carte du Pérou : Nazca est à l’ouest.
J’ai vu d’admirables paysages dans l’Altiplano : montagnes des Andes au dessus de 3000 mètres.
Je suis arrivé trop tard pour aller chez mon couch surfeur, alors je suis allé dans un petit hôtel.
Je devrais voir de beaux paysages ce jour.

image

Monolithe aux 12 angles à CUZCO.

Monolithe aux 12 angles à CUZCO.i

Place des armes à Cuzco

Place des armes à Cuzcok

Mal rasé, çela ne m'arrive jamais, et je n'aime pas çela. Maintenant je suis rasé...

Mal rasé, çela ne m’arrive jamais, et je n’aime pas çela. Maintenant je suis rasé…

Publié dans 2. CUZCO | 5 commentaires

Dimanche 15 novembre : retour du Machu Picchu

Dimanche 15 novembre 2015 au soir.
J’écris ce mDimanche 15 novembre 2015 au soir.
J’écris ce message de CUZCO car je suis revenu de mon périple vers le Machu Picchu.
Demain matin je pars de bonne heure pour prendre un bus qui va me faire traverser la Pérou d’est en ouest pour aller sur Nazca.
Comme il y a -5 heures entre Paris et le Pérou, je vais me débrouiller pour passer à 7 heures sur la grand place de CUZCO : Plaza De Armas (Place des Armes) et être en communion avec le peuple de France pour cette minute de silence.
Il n’en reste pas moins vrai que ces barbus, ces terroristes, ces intégristes il faut les buter jusque dans les chiottes comme disait Poutine. Dans ces moments -là il n’y a plus de gauche, plus de droite : on est sur un autre Monde. Et moi je pense que l’on a tous un rôle à jouer dans ces moments-là. Si la France a besoin de volontaires pour… je suis prêt à répondre présent.

En janvier au moment des attentats, je suis allé tout de même sur Paris pour un concert et j’avais dit que ce ne serait pas les barbus qui me,dicteraient mon emploi du temps. C’est pourquoi même si le cœur n’y est plus aussi enthousiaste, je vais poursuivre mon périple.
Je suis revenu de 3 jours vers le Machu Picchu : c’est bien compliqué d’y aller… :

– une journée pour y aller (dont la visite des terrasses de sel). D’ailleurs j’étais parti uniquement pour aller voir ces terrasses de sel et quand j’ai vu que c’était bien compliqué d’y aller, et comme c’était à mi-chemin j’ai décidé de poursuivre jusqu’au Machu Picchu. Mais je n’avais pris aucune affaire de rechange, dont rasoir…
Là je suis avec une barbe de 3 jours, 4 demain matin et je vais me prendre en photo avant de me raser.
L’entrée pour le Machu Picchu est de 38€.
Il faut rajouter le train (à l’aller : comme j’étais parti je n’ai pas pu faire autrement : 60€ de train uniquement pour l’aller : seulement 40 kilomètres).
A çela,il faut rajouter 21€ pour un bus pour faire les 8 kilomètres pour arriver au sommet. Dans le guide du routard : ils disent que c’est un scandale tous ces prix.
Il n’y a quasiment pas d’autre solution : aller voir le Machu Picchu c’est vraiment une expédition, une organisation dont un vrai budget.

– la journée sur le site : J’ai monter les 1400 marches pour ne pas payer les 21€ du bus : quelle souffrance : 2 heures de calvaire, de difficulté. Pareil pour le retour : bon c’est plus facile de descendre. Mais en arrivant hier soir j’étais vraiment sur les rotules car dans la journée se balader dans ce site : ce n’est pas,de,tout repos car il faut toujours monter, descendre…

– une journée pour le retour. Ce matin j’ai fait 12 kilomètres à pied pour éviter de payer à nouveau le train (le plus cher du Monde : 60€ pour 40 kilomètres…). Et j’ai fait ensuite une grande boucle en bus pour revenir su CUZCO : çela m’a pris toute la journée…
Bon pour les personnes qui auraient envie d’aller un jour voir le Machu Picchu : il,faut y aller. Peut-être en voyage organisé : mais çela vaut vraiment le coup. Il faut économiser. Si certains auraient un jour l’envie d’y aller hors voyage organisé : je pense pouvoir donner de bons conseils. Car sur ce coup-là Le Guide du Routard n’a pas été pédagogique et les données ne sont pas claires, pas bonnes. De plus ils donnent des indications sur le,meilleur hôtel, les meilleurs restaurants alors que les voyageurs en solo,ont besoin d’indications précises, sur les hôtels les moins chers, les combines pour alléger le voyage.
Ils ont pris un coup de vieux et bien que j’achète tous les ans mon guide en fonction des lieux, : je m’ y retrouve plus dans un concurrent : Lonely Planet.
Ma journée de demain ne sera que du transport et je suis attendu par un couch surfeur péruvien, mais qui a vécu un peu en Belgisue donc au moins je vais pouvoir parler français et peut-être me reposer un peu (pas certain).
Bon courage à vous tous avec une pensée plus particulière pour Swann et Nolwenn qui travaillent sur Paris.
essage de CUZCO car je suis revenu de mon périple vers le Machu Picchu.
Demain matin je pars de bonne heure pour prendre un bus qui va me faire traverser la Pérou d’est en ouest pour aller sur Nazca.
Comme il y a -5 heures entre Paris et le Pérou, je vais me débrouiller pour passer à 7 heures sur la grand place de CUZCO : Plaza De Armas (Place des Armes) et être en communion avec le peuple de France pour cette minute de silence.
Il n’en reste pas moins vrai que ces barbus, ces terroristes, ces intégristes il faut les buter jusque dans les chiottes comme disait Poutine. Dans ces moments -là il n’y a plus de gauche, plus de droite : on est sur un autre Monde. Et moi je pense que l’on a tous un rôle à jouer dans ces moments-là. Si la France a besoin de volontaires pour… je suis prêt à répondre présent.

En janvier au moment des attentats, je suis allé tout de même sur Paris pour un concert et j’avais dit que ce ne serait pas les barbus qui me,dicteraient mon emploi du temps. C’est pourquoi même si le cœur n’y est plus aussi enthousiaste, je vais poursuivre mon périple.
Je suis revenu de 3 jours vers le Machu Picchu : c’est bien compliqué d’y aller… :

– une journée pour y aller (dont la visite des terrasses de sel). D’ailleurs j’étais parti uniquement pour aller voir ces terrasses de sel et quand j’ai vu que c’était bien compliqué d’y aller, et comme c’était à mi-chemin j’ai décidé de poursuivre jusqu’au Machu Picchu. Mais je n’avais pris aucune affaire de rechange, dont rasoir…
Là je suis avec une barbe de 3 jours, 4 demain matin et je vais me prendre en photo avant de me raser.
L’entrée pour le Machu Picchu est de 38€.
Il faut rajouter le train (à l’aller : comme j’étais parti je n’ai pas pu faire autrement : 60€ de train uniquement pour l’aller : seulement 40 kilomètres).
A çela,il faut rajouter 21€ pour un bus pour faire les 8 kilomètres pour arriver au sommet. Dans le guide du routard : ils disent que c’est un scandale tous ces prix.
Il n’y a quasiment pas d’autre solution : aller voir le Machu Picchu c’est vraiment une expédition, une organisation dont un vrai budget.

– la journée sur le site : J’ai monter les 1400 marches pour ne pas payer les 21€ du bus : quelle souffrance : 2 heures de calvaire, de difficulté. Pareil pour le retour : bon c’est plus facile de descendre. Mais en arrivant hier soir j’étais vraiment sur les rotules car dans la journée se balader dans ce site : ce n’est pas,de,tout repos car il faut toujours monter, descendre…

– une journée pour le retour. Ce matin j’ai fait 12 kilomètres à pied pour éviter de payer à nouveau le train (le plus cher du Monde : 60€ pour 40 kilomètres…). Et j’ai fait ensuite une grande boucle en bus pour revenir su CUZCO : çela m’a pris toute la journée…
Bon pour les personnes qui auraient envie d’aller un jour voir le Machu Picchu : il,faut y aller. Peut-être en voyage organisé : mais çela vaut vraiment le coup. Il faut économiser. Si certains auraient un jour l’envie d’y aller hors voyage organisé : je pense pouvoir donner de bons conseils. Car sur ce coup-là Le Guide du Routard n’a pas été pédagogique et les données ne sont pas claires, pas bonnes. De plus ils donnent des indications sur le,meilleur hôtel, les meilleurs restaurants alors que les voyageurs en solo,ont besoin d’indications précises, sur les hôtels les moins chers, les combines pour alléger le voyage.
Ils ont pris un coup de vieux et bien que j’achète tous les ans mon guide en fonction des lieux, : je m’ y retrouve plus dans un concurrent : Lonely Planet.
Ma journée de demain ne sera que du transport et je suis attendu par un couch surfeur péruvien, mais qui a vécu un peu en Belgisue donc au moins je vais pouvoir parler français et peut-être me reposer un peu (pas certain).
Bon courage à vous tous avec une pensée plus particulière pour Swann et Nolwenn qui travaillent sur Paris : soyez TRÉS prudents.

Publié dans 2. CUZCO | 6 commentaires

LE MACHU PICCHU samedi 14 novembre 2015

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimage
imageimageimageimageimageimage
bon anniversaire à Patricia

quant à Mélanie : j’ai honte de ne pas te l’avoir souhaité le bon jour…

TRES BON ANNIVERSAIRE NÉANMOINS AVEC DU RETARD.

je ne vais pas faire de commentaire ce jour.

mais j’étais sur un lieu hautement symbolique avec ce site et à ma façon j’ai pensé fortement à tous ces morts, ces blessés et à leurs familles.

 

Publié dans 2. CUZCO | 7 commentaires

LAS SALINERAS : LES SALINES EN TERRASSE

Repas à bord du train

Repas à bord du train

imageimage

J'ai marché dans ces chemins, seul pendant 2 heures. Quel plaisir, puis la vue des salines...

J’ai marché dans ces chemins, seul pendant 2 heures. Quel plaisir, puis la vue des salines…

Je prends mes fruits avant ma randonnée vers les salines

Je prends mes fruits avant ma randonnée vers les salines

imageJ

image

MMmimage imageU

Je prends mes fruits avant ma randonnée vers les salines

Je prends mes fruits avant ma randonnée vers les salinesk

image

image

imageimage

Je prends un coca dans un café très particulier...

Je prends un coca dans un café très particulier…

image

Peluche de Claudine et Didier

Peluche de Claudine et Didier

image

L'intérieur de ce sublime train

L’intérieur de ce sublime train

Photo de ma place , du train pour aller au Machu Picchu

Photo de ma place , du train pour aller au Machu Picchu : j’ai eu la chance d’avoir une des deux places de devant.

Je pensais faire un compte-rendu de ma journée qui a été parfaite.
J’ai reçu un mail, j’écoute en ce moment RMC (il minuit pour vous) et j’écoute en direct les infos.
Je n’ai pas le cœur à commenter des moments joyeux, qui me sont parfaits.
Je vais simplement mettre les photos.
Tout va bien pour moi.
Karim

Publié dans 2. CUZCO | 13 commentaires

LES ÎLES UROS : LAC TITICACA

Peluche donnée par Virginie et Christian de la part d'Arthur

Peluche donnée par Virginie et Christian de la part d’Arthur

image

image

Peluche donnée par Josiane

Peluche donnée par Josiane

Le mercredi matin je me lève très tôt (4h30), car j’ai rendez-vous avec Richard et nous allons récupérer ses filets de pêche.
Après un bon petit déjeuner j’ai rendez-vous avec un jeune pour passer la journée avec lui et voir l’Ile de Taquile et les Îles Uros.
Pour l’île de Taquile j’ai mis les photos sur le blog.
Comme j’ai récupéré « le défi » de mon frère,belle sœur, Valérie et Alain : il était un coin très reculé, coupé de tout et je n’avais pas la possibilité d’aller sur les 2 îles avec des bâteaux réguliers. J’ai donc loué un petit bâteau à moteur pour la journée avec un jeune qui a piloté le bateau.
L’avantage : une liberté d’action totale : je choisis les heures, les lieux. L’inconvénient : plus cher.
J’arrive sur l’Île de Taquile une bonne heure avant tout le monde et j’ai pu apprécié encore mieux ce lieu extraordinaire .
Par rapport à 2009 avec mes amis : le ciel était moins bleu, moins pur et donc l’eau du lac était également moins belle. Dommage car la veille il faisait hyper beau et l’île de Taquile devait être sublime.
Avec le jeune nous sommes allés ensuite sur les îles UROS. J’ai choisi d’aller sur 2 petites îles plutôt que la principale pour éviter le côté très touristique : j’étais servi : pas un seul occidental.
J’ai pu reprendre plaisir à revoir ces îles si particulières :

Guide du Routard :
« …Elles sont communément appelées les ÎLES UROS, en référence au peuple qui y vivait jusqu’à la moitié du XX ème siècle. Quelques 2 500 personnes résident aujourd’hui sur les 63 îles constituées d’une couche compacte de roseaux (totora) de 3 m d’épaisseur. Étrange impression lorsqu’on met le pied sur ces radeaux spongieux, ancrés à des pôteaux d’eucalyptus pour éviter qu’ils ne dérivent avec les vents!
La marche se fait plus lente, ouatée, précautionneuse pour tout dire…
Une île flottante a une durée de vie d’environ 50-60 ans. Le roseau, qui occupe une place très importante dans la vie des UROS, sert aussi à fabriquer les maisonnettes, les meubles et les barques. Il protège les îles contre les tempêtes… ».

Durant cette journée j’ai pu profiter pleinement du bâteau, de cette petite croisière, avec du soleil. Pas un soleil éclatant, mais un soleil qui fait que je pèle maintenant du front, du nez et que j’ai des coups de soleil sur les bras…

Peluche donnée par Christèle et Bruno de la part de Hanaë

Peluche donnée par Christèle et Bruno de la part de Hanaë

image

Peluche donnée par Virginie et Christian de la part d’Arthur

Peluche donnée par Claudine et Christian

Peluche donnée par Claudine et Christian

imageJ

imageimage

imageimage

imageimage

image

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA | 7 commentaires

ÎLE DE TEQUILE SUR LE LAC TITICACA

Peluche de Laura de la part de ses nièces Mélodie et Ava

Peluche de Laura de la part de ses nièces Mélodie et Ava

 

Avant l'île de Taquile, pêche avec Richard à 4h30 du matin

Avant l’île de Taquile, pêche avec Richard à 4h30 du matin

image

Vous êtes loin...

Vous êtes loin… (10100 kilomètres)

La place de Taquile pour moi tout seul, car arrivé tôt avant les touristes...

La place de Taquile pour moi tout seul, car arrivé tôt avant les touristes…

image

Peluche donnée par Claudine et Didier

Peluche donnée par Claudine et Didier

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

Ce n'est pas un début de cirrhose c'est ma sacoche que j'ai tout le temps sur moi avec passeport, argent, carte de crédit

Ce n’est pas un début de cirrhose c’est ma sacoche que j’ai tout le temps sur moi avec passeport, argent, carte de crédit

imageimage

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA, Uncategorized | 6 commentaires

Mardi 10 novembre – Lac TITICACA

Photo donnée par Anne-Marie

Photo donnée par Anne-Marie

Mardi 10 novembre 2015

Je suis maintenant sur les bords du lac Titicaca. Ce lac est situé à 3810 mètres ce qui en fait le lac navigable le plus haut du Monde.
Il mesure 200 kilomètres de long et est grand comme 15 fois le lac Léman.
Il est magnifique, avec un grand ciel bleu (ce qui est le cas aujourd’hui. Et je suis depuis ce matin en tee-shirt.
Je voulais revenir aussi au Pérou pour cela.
Ma belle-sœur, mon frère, Alain et Valérie sont allés au Pérou cet été : voir le commentaire fait par mon frère à la suite de l’article du J-1
Comme convenu je suis pour le moment devant la porte de sa maison et nous avons rendez-vous dans quelques minutes : un péruvien à qui j’ai montré la photo m’a fait comprendre qu’il était au champ.
Depuis tôt ce matin je suis au bord de ce lac et j’ai commencé à donner quelques peluches ( les plus grandes) afin de m’alléger car même si ce ne sont que des peluches : une plus une plus une cela fait 3-4 kilos que je porte sur mes épaules et cela fait quelques difficultés lorsque j’entre dans un mini bus…
Je me suis baladé en choisissant les enfants : petits, isolés avec un des parents (s’il y a plusieurs enfants cela m’oblige à en donner plus en une seule fois (ce que je n’aime pas).
De plus je fais bien attention à ce que les parents soient présents pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté : rapt, pédophilie… Cela permet de faire plaisir à des enfants, d’entrer en contact avec la population, et de faire de belles photos.
Je suis allé voir un homme qui cousait, une dame qui tricotait et des personnes qui plantaient des pommes de terre. Je les ai aidé et j’ai notamment arraché les germes (cela m’a rappelé mon enfance… : j’imagine le sourire de ma mère et de mes frères…).

DOMMAGE : J’AVAIS LONGUEMENT ÉCRIT MAIS UNE MAUVAISE MANUPILATION M’A FAIT PERDRE UNE GROSSE PARTIE DU TEXTE…

 

image

Le lac TITICACA

Le lac TITICACA

Églises de LLachon sur le lac TITICACA

Églises de LLachon sur les bords du lac TITICACA

Peluche donnée par Sabrina de la part de ses enfants Lina et Nadir

Peluche donnée par Sabrina de la part de ses enfants Lina et Nadir

image

Madame tricote un bonnet

Madame tricote

Qui veut planter des pommes de terre?

Qui veut planter des pommes de terre?

image

imageK

 

imageI

image

imageK

Peluche donnée par Catherine

Peluche donnée par Catherine

Peluche de Sabrina de la part de ses enfants Lina et Nadir

Peluche de Sabrina de la part de ses enfants Lina et Nadir

image

image

image

imageimageimageimage

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA | 10 commentaires

Photos site de TIWANAKU

imageKimage

La porte du soleil, réalisée en un seul bloc il y a plus de 2000 ans.

La porte du soleil, réalisée en un seul bloc il y a plus de 2000 ans.

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA | 6 commentaires

LUNDI 9 NOVEMBRE : site de TIWANAKU

Lundi 9 novembre 2015

Je suis actuellement dans un bus entre le passage de la frontière Bolivie/Pérou (au Pérou) et je longe le lac Titicaca pour me rendre vers Puno (ce doit être marqué sur les cartes du blog).
J’ai visité ce matin-midi le site de Tiwanaku (site classé au Patrimoine de l’Unesco).
Il est connu pour les gens qui lisent Tintin : (le guide du routard : « Pour les routards amateurs de Tintin et le temple du soleil, qui y fait de multiples références (si,si), : toutes les icônes et les symbôles prétendument Incas de la bande dessinée viennent d’ici. ».
Je vais donc m’offrir cet album en rentrant en France.

Pour bouger dans un pays il faut utiliser les bus, mini bus et c’est amusant car on voit les gens du pays. Par exemple là il doit y avoir 25 personnes dans le bus et je suis le seul occidental. L’inconvénient est que le bus va s’arrêter quand quelqu’un veut descendre ou monter. Cela ralentit considérablement la durée des trajets.
Bon je vais utiliser de vrais bus pour les grandes distances.
Ce soir je vais dormir dans un hôtel que je vais trouver autour de la gare des bus. Je vais demander une chambre sobre, pas chère avec un point d’eau : je devrais trouver autour de 10€ la nuit.
Le passage de frontière est relativement simple : pas besoin de visa. : un simple tampon sur le passeport.
Je suis en ce moment à 3800 mètres d’altitude et je ne ressens aucun problème de mal d’altitude. Quand je vais aller à plus de. 4500 mètres : peut-être mais mon corps se sera adapté.
J’étais déjà allé au Pérou avec Momo, Marie-France, Brigitte, Patricia, Martine, Elisabeth, Salim en 2009 : j’avais déjà vu ce beau pays mais c’était en groupe et moi il me faut profiter seul de la beauté d’un pays et je ne veux plus faire de voyage en groupe et suivre un guide.
C’est notamment pour cela que je veux revoir certains sites du Pérou qui sont exceptionnels et prendre le temps de les voir.
Pour la météo, malgré les 3800 mètres de ce jour je suis en tee-shirt mais pas toute la journée. Il ne pleut pas mais il peut y avoir des pluies, locales, de faible intensité et qui ne durent pas. J’espère que cela va durer???
Pas de problème médical, je vais bien. Peut-être un coup de soleil sur le visage : la peau me tire un peu mais tout va bien autrement.
Pas de problème de décalage horaire : il est assimilé.
Pour l’alimentation : je mange dans la rue, à l’économie et c’est sympa d’être avec la population qui ne semble pas être habituée à voir un occidental s’installer avec eux. Bon ma conversation est limitée , très limitée car ils ne parlent que l’espagnol.
Presque personne ne parle le français ou l’anglais.

Autrement dans mes voyages j’en profite pour maigrir, pas mal : cela peut aller de 7 à plus de 10 kilos (en Inde-Népal c’était 12 kilos).
Il faut dire que ne pas prendre des apéritifs avec des amis, famille, ça aide.
Ne pas faire des repas bien français avec des gens que j’aime bien, ça évite les calories superflues.
Ne pas manger de fromage, pas de pain. Je marche beaucoup.
Voilà un truc pour faire un régime qui marche à tous les coups.

Je fais des économies sur l’alimentation, le prix des chambres car le prix des entrés de sites est cher pour les non locaux (par exemple 10€ pour le site de ce jour en Bolivie). Et je vais faire des sites beaucoup plus chers.

Je vais choisir les photos maintenant et quand je serai dans ma chambre je mettrai le blog à jour (ce serait plus facile avec la wi-fi mais avec le prix que je souhaite : pas certain).
Je souhaite aux personnes qui lisent le blog d’aller bien.
Je vous souhaite plein de belles choses.
En tous les cas moi je vais bien.
Karim

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA | 4 commentaires

THE DEATH ROAD : LA ROUTE DE LA MORT

THE DEATH ROAD : LA ROUTE DE LA MORT

Quand dans mon guide j’ai vu que l’on pouvait faire la route de la mort en VTT : je n’ai pas résisté à l’envie de faire cette sortie.
Pour comprendre La Route de la Mort : il faut aller sur YOU TUBE et taper : les 10 routes les plus dangereuses au Monde : la première est celle de La Paz.
Sur ce site on voit d’ailleurs des passages des 10 routes les plus dangereuses au Monde.
Il faut être présent à 7 heures du matin, une heure de route en mini-bus puis on est à 4.700 mètres (quasiment le haut du Mont Blanc) et on descend durant 60 kilomètres en passant de 4.700 mètres à 1.200 mètres, et ce durant 4 heures environ.
Sur les photos on voit bien comment nous sommes équipés : casque intégral, coudières, genouillères, combinaison.
Pour 55 € nous avons la journée complète du départ au retour. : le petit déjeuner, le déjeuner, un tee-shirt (que je vais précieusement gardé car il est bien marqué en anglais : route de la mort, et il est beau). De plus l’accompagnateur nous filme et on récupère un DVD.
C’est vraiment impressionnant de voir le changement de végétation car on passe de la montagne avec des cailloux, sans verdure, à la fôret tropicale.
Ce qui est flippant c’est de voir le précipice à l’extérieur de certains virages, et de voir des camions, voitures dans les ravins.
Nous avons eu un peu froid au début et un passage de petite pluie à mi-distance çe qui rendait la chaussée encore plus dangereuse…
Nous sommes partis à 9 et nous avons fini à 7. En effet rapidement la femme d’un espagnol a voulu arrêter car cela allait trop vite et un autre est tombé dans le ravin, bon pas trop grave car il a été retenu par des branchages mais il a eu une clavicule cassée (c’était impressionnant). Il nous a mis en retard…bon je rigole, cela aurait pu être pire.

Tout va pour le mieux autrement, malgré la fatigue.
Demain j’arrive au Pérou en passant par une visite d’un site classé au patrimoine de l’UNESCO.

imageimageimageimageimageimageimage
imageimageimage

Publié dans 1. LA PAZ -TITICACA | 9 commentaires